Comment retrouver confiance en soi après un divorce ?

Divorce : comment retrouver confiance en soi ?

Subir un divorce est certainement l’événement le plus douloureux que vous ayez eu à vivre. Cet acte de séparation bouleverse votre quotidien et vous émeut jusqu’au plus profond de votre être. Dans ces circonstances, il est normal de perdre confiance en soi. Mais cette baisse de moral doit rester passagère. Le temps est venu de se reconstruire, lentement mais sûrement. Retrouver confiance en soi après un divorce est donc une façon de se donner la chance d’un nouveau départ.

Pourquoi perd-on confiance en soi après une séparation ?

Un divorce, qu’il soit de votre fait ou non, est toujours une étape douloureuse à franchir. Votre monde s’écroule et vous perdez pied autant que vous perdez confiance en vous. Savoir pourquoi on est autant perturbé est une avancée dans sa reconstruction. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les principales causes de perte de confiance en soi après un divorce :

  • La culpabilité. On culpabilise d’avoir quitté son partenaire et d’être à l’origine de sa souffrance. À l’inverse, si votre partenaire est parti, alors vous avez tendance à croire que c’est de votre faute. Cette remise en doute permanente a un impact négatif et on finit par perdre confiance en soi.
  • Ressentir un sentiment d’échec lié à une relation brisée. C’est difficile de mettre une croix sur un amour qui a duré des années, car vous n’espériez pas qu’il se finisse ainsi. Il faut que vous fassiez la part des choses. Ce n’est pas parce que votre relation se termine par une séparation, que votre relation est un échec ou que vous ayez perdu votre temps.
  • Les disputes antérieures à la séparation et celles liées au divorce ont pu vous affaiblir. Lorsque l’on hausse le ton, on dit des mots qui blessent. Ces reproches s’intègrent peu à peu dans l’inconscient et font perdre confiance en soi.
  • Le changement profond et intense de son mode de vie. Après un divorce, personne ne vit plus pareil. Vous pouvez être amené à déménager pour des raisons financières ou pratiques, par exemple. Mais c’est surtout le retour au célibat qu’il faut gérer au mieux. Suis-je capable de vivre seul ? Comment gérer le quotidien sans mon mari ou ma femme ? Autant de questions qui déstabilisent.
  • Une blessure narcissique dans l’enfance. Une rupture peut être ressentie comme un rejet ou un abandon. Ce sentiment peut être d’autant plus fort si on a connu cette situation par le passé.

Quelle est la différence entre « confiance en soi » et « estime de soi » ? 

La confusion est là, tant les termes sont proches. La confiance en soi est tout ce qui se rapporte aux actions, aux gestes, aux objectifs. Avoir le courage et l’aplomb de faire quelque chose. Perdre confiance en soi, c’est avoir peur de faire ou d’entreprendre. L’estime de soi est la valeur que vous vous octroyez. Perdre l’estime de soi, c’est ne pas se sentir assez bien et se dévaloriser. 

Ces deux notions ne sont pas toujours liées. Mais elles peuvent le devenir si la perte de confiance en soi est pérenne dans le temps. À force de ne plus agir, on se sous-estime. Il est donc important de mettre en place rapidement après son divorce les actions nécessaires pour retrouver confiance en soi.

Comment retrouver confiance en soi après un divorce ?

L’après-divorce n’est pas une fin. Même si la souffrance est difficile à surmonter, il est temps de penser à vous et de vous reconstruire. Ces conseils sont là pour vous aider à reprendre le dessus.

Faire le deuil de sa relation passée

Pour avancer de votre côté, il est primordial que vous acceptiez votre divorce. Il est inutile que vous soyez dans le déni ou que vous espériez une réconciliation avec votre ex-partenaire. Arrêtez de l’appeler, de lui demander comment il ou elle se porte, enlevez les photos qui vous rappelle la vie à deux. En bref, coupez le cordon avec votre ex et faites le deuil de votre ancienne union.

Comment faire le deuil de son divorce ? Libérez-vous de vos émotions comme la tristesse et la rancœur. Il n’est jamais bon d’éprouver de la colère contre la vie, contre son ex, contre tous ceux qui auraient pu éviter ce désastre, voire pire contre vous-même. Criez votre douleur, tapez dans un coussin, faites de la boxe pendant un trimestre. Une fois le poids de la souffrance parti, vous pourrez voir votre avenir sous un nouvel angle.

Comprendre les raisons de la rupture pour se reconstruire psychologiquement

Un divorce est un tel choc qu’il est parfois difficile d’entendre les raisons profondes. L’idéal est de le demander à son ancien partenaire, sans honte ni tabou, dans le cadre d’un échange constructif. Certes, ces paroles sont douloureuses, mais elles sont indispensables. Il arrive que les causes soient difficiles à comprendre. La réponse peut être floue et subjective. Mais c’est une réponse tout de même. Idem si la rupture vient de votre volonté : il est toujours bon de s’interroger pourquoi on a quitté son partenaire. Cela vous permettra de ne pas reproduire les mêmes erreurs lors d’une nouvelle relation.

La communication est impossible avec votre ex ? Alors vous pouvez en discuter avec les amis proches ou la famille. Vous avez aussi la possibilité de vous parler devant le miroir. Cet exercice d’introspection peut vous aider à comprendre, selon votre perspective, les raisons d’une rupture avec votre ex-conjoint(e).

Peu importe la manière dont vous obtenez les réponses, l’intérêt est de tirer les enseignements de cette désunion, que ce soit une expérience enrichissante, malgré votre souffrance réelle. L’idée est d’en sortir grandi et plus fort.

Pardonner à son ancien partenaire

Le pardon est une étape majeure dans le processus de guérison. Il s’agit d’excuser son ex-partenaire de vous avoir quitté ou de pardonner à soi-même de lui avoir fait du mal en divorçant. En accordant votre pardon, c’est comme si vous arrêtiez de trouver un coupable et de le punir pour ses méfaits. La rancœur et la colère s’évaporent et la souffrance prend fin. En clair, le pardon ferme la porte du passé et ouvre celle du futur. Si vous n’êtes pas en mesure d’accéder à l’étape du pardon, essayez de comprendre au mieux les raisons de la séparation.

Se laisser le temps de remonter la pente

Personne ne vous demande de reprendre confiance en vous en une journée top chrono ! Selon les individus, la reconstruction peut prendre des mois ou des années. Cela dépend de votre résilience, c’est-à-dire votre capacité à surmonter les chocs traumatiques. Ce n’est pas parce que votre amie s’est remise de son divorce en trois mois, que vous devriez en faire autant. Sur ce terrain, tout le monde est différent et peut-être avez-vous besoin de temps supplémentaire. Les blessures émotionnelles sont comme les blessures physiques : elles mettent du temps à cicatriser. Alors donnez-vous le temps qu’il faut pour aller mieux.

Sortir de sa solitude pour se reconstruire après un divorce

Au début, on a envie de s’enfermer dans une bulle. C’est pratique pour se retrouver avec soi-même et faire le point en solitaire. Toutefois, il n’est pas bon de rester seul longtemps. Renouer avec sa vie sociale est un bon moyen de remettre le pied à l’étrier. Allez au cinéma, parlez avec des gens, invitez votre famille autour d’un délicieux repas et bien d’autres événements qui amènent à créer des contacts. Profitez de la positivité de votre entourage pour vous monter vers le haut. C’est donc important de privilégier les personnes qui croient en vous et favorisent votre bien-être.

Se tourner vers l’avenir pour enfin revivre après un divorce

À y regarder de près, la vie de couple n’est pas toujours propice au développement personnel. On pense souvent à son partenaire et à ses enfants en premier, avant de penser à soi-même. C’est ainsi que vos rêves restent sur le côté, au détriment des autres. Prenez cette rupture comme une chance. Il est temps que vous réalisiez les activités qui vous tiennent à cœur : entreprendre un voyage dans un pays lointain, apprendre à jouer d’un instrument de musique, écrire le roman qui vous trotte dans la tête depuis des années, se lancer dans une reconversion professionnelle, etc. Vous l’aurez compris, l’important est de vous fixer des objectifs et d’amorcer de nouveaux projets. Pour vous aider, demandez-vous quelle personne vous voulez devenir et ce que vous voulez vivre à l’avenir. Il n’y a aucun doute que tourné sous cette forme, vous trouverez de nouveaux buts pour vous reconstruire.

Bien chez soi, bien dans ses baskets !

Le divorce est certes acté, mais votre logement recèle sûrement des souvenirs de votre ex-conjoint(e). C’est d’autant plus vrai si vous vivez encore dans le logement que vous occupiez à deux. C’est le moment de prendre les choses en main. Rien de tel qu’une nouvelle décoration pour amener de la fraîcheur et de la nouveauté ! Peignez un pan de mur d’une couleur joyeuse, changez l’organisation des meubles, placez de nouveaux coussins sur le canapé. Et surtout, enlevez les photos et les objets qui font penser à votre ex. À la place, accrochez de nouveaux souvenirs comme la sortie au zoo avec vos enfants, votre meilleure amie qui fait une grimace, etc. Le but est de vous confectionner un nid douillet. Votre habitation doit être votre repère, votre refuge. En étant bien chez vous, vous vous sentirez mieux dans votre vie.

Prendre soin de son image

Lorsque l’on perd confiance en soi, on a tendance à se dévaloriser. On trouve ses cheveux affreux, on ne sait plus quoi se mettre sur le dos alors que l’armoire est pleine de vêtements, etc. Ce genre de malaise annonce le changement. Votre inconscient vous envoie le message qu’il refuse de vivre comme avant. Il est temps de prendre rendez-vous chez le coiffeur. Vous pouvez demander à la coiffeuse quelle coupe vous irait ou en choisir une dans leurs catalogues. C’est le moment aussi de pratiquer du sport en collectivité, de vous inscrire à la salle de gym et de changer de style vestimentaire. Quand on se sent belle ou beau, on retrouve son assurance.

Se remettre en couple après un divorce ? Oui, mais pas tout de suite !

Évitez de vous remettre en couple juste après la séparation. Laissez du temps au temps et ne vous jetez pas dans un amour éphémère. Ces relations pansements, comme on les appelle, n’ont rien de réparateur. Il faut bien comprendre que ces courtes relations amènent inexorablement à la rupture et ce, dans des conditions souvent brutales. L’effet serait dévastateur si cette relation pansement se terminait par une séparation venant de l’autre personne. Dans le pire des cas, vous pourriez vous retrouver bloqué dans une liaison où vous ne vous sentez pas à l’aise. La séduction, oui. Un nouvel amour, oui. Mais pas avant d’avoir retrouvé confiance en vous et de vous sentir assez fort(e) pour une nouvelle relation.

Consulter un spécialiste pour retrouver confiance en soi

Une séparation douloureuse, que vous en soyez l’instigateur ou l’instigatrice, peut se développer en dépression plus ou moins profonde. Quand les amis et la famille ne sont plus en mesure d’apporter leur soutien et que vous avez atteint vos limites, alors il faut savoir demander de l’aide extérieure. Dans ce cas, il n’y a pas de honte à toquer à la porte d’un psychologue ou d’un coach de vie. Rassurez-vous, il s’agit d’une aide ponctuelle. En aucun cas vous serez lié avec le thérapeute pendant des années, à moins que vous n’ayez choisi cette option. Quelques séances suffisent pour retrouver confiance en soi et démarrer une nouvelle vie.

Pour conclure, laissez le temps faire son œuvre et reconstruisez-vous à votre rythme, sans brûler les étapes. Les actions que vous mettrez en place vous permettront de reprendre confiance en vous. Vous verrez qu’un nouveau monde s’ouvre à vous et ne demande rien d’autre que d’être exploré. Et qui sait, vous pourriez à nouveau faire une rencontre qui fasse battre votre cœur.

2houses facilite la vie des parents séparés

Créer un planning parental

Connexion

Email ou mot de passe invalide

Créer un compte avec mon adresse email
et commencer à utiliser 2houses