Comment créer un calendrier 2-2-3 pour la garde partagée ?

Création d'un calendrier 2-2-3 : le guide complet

Vous êtes séparé(e) du papa ou de la maman de votre enfant, et vous pensez opter pour une garde partagée sous forme d’un calendrier 2-2-3 ? 2houses vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de calendrier : enfants concernés, avantages et inconvénients, détails pratiques… Surtout, nous vous donnons quelques conseils pour que les transitions se passent bien pour votre enfant !

Le calendrier 2-2-3, un accord de garde partagée à 50/50

Lors d’un divorce ou d’une séparation, la garde des enfants est toujours une question délicate à résoudre. Si les relations sont conflictuelles, la décision est prise par le juge aux affaires familiales. Il se base alors sur différents critères pour fixer le mode de garde qu’il juge le plus adapté au bien-être de l’enfant.

En revanche, si la séparation se passe dans de bonnes conditions, vous et votre ex-conjoint(e) êtes libres de fixer le calendrier de garde qui vous convient le mieux. Il existe un grand nombre de calendriers possibles, qui correspondent à différentes répartitions de la garde entre les deux parents.

En quoi consiste le calendrier 2-2-3 ?

Le calendrier 2-2-3 est un accord de garde à 50/50, ce qui signifie que sur une période donnée l’enfant passe autant de temps chez les deux co-parents. Dans le cas du calendrier 2-2-3, l’équilibre se fait sur deux semaines.

Prenons un exemple :

  • La première semaine, votre enfant passe le lundi et le mardi avec vous, puis le mercredi et le jeudi avec votre ex-conjoint(e), puis à nouveau le vendredi, le samedi et le dimanche avec vous. Il a donc passé en tout cinq jours de la semaine chez vous, et deux jours chez son autre parent.
  • La semaine suivante, les jours sont inversés, et vous avez donc la garde de votre enfant pendant deux jours, le mercredi et le jeudi, tandis que votre ex-conjoint(e) s’en occupe le lundi, le mardi, le vendredi, le samedi et le dimanche.

Le calendrier 2-2-3 est dit à alternance rapide. En effet, l’enfant ne passe jamais plus de trois jours d’affilée sans voir l’autre parent.

À qui s’adresse le calendrier 2-2-3 ?

Le calendrier 2-2-3 est généralement privilégié pour les jeunes enfants, qui supportent mal les séparations longues. L’alternance rapide permet à l’enfant de ne pas trop souffrir de l’absence de l’autre parent. De plus, il donne la possibilité à chacun des parents de voir l’enfant grandir au jour le jour à un âge où il évolue très rapidement.

Cependant, les changements de domicile fréquents ne conviennent pas à tous les enfants, certains ayant besoin de plus de stabilité et de repères. Au contraire, les petits ont parfois besoin d’une alternance encore plus rapide et ne supportent pas de passer trois jours entiers loin de l’un de leurs parents.

Rappelons que la garde partagée à 50/50 est déconseillée pour les enfants de moins de trois ans. En effet, les tout petits ont une figure d’attachement principale, en général la maman, avec qui ils ont besoin de passer plus de temps. Certains spécialistes conseillent même d’attendre les six ans de l’enfant pour mettre en place ce type de garde. Bien entendu, vous connaissez votre enfant mieux que personne ! Vous êtes donc libre de faire le choix du calendrier 2-2-3 si vous le sentez capable de s’adapter à cette situation.

Enfin, le calendrier 2-2-3 est généralement abandonné lorsque l’enfant grandit. Les préados et les ados préfèrent souvent les alternances plus longues, qui permettent également aux parents de s’organiser plus facilement.

Quels sont les autres calendriers possibles pour la garde à 50/50 ?

Si votre enfant supporte mal d’être séparé de vous ou de votre ex-conjoint(e), vous pouvez opter pour une alternance encore plus rapide. Dans le cas du calendrier 1 nuit-1 nuit, l’alternance se fait tous les jours. Ce choix peut être une bonne solution pour les tout-petits, mais il est très contraignant pour les parents. Vous avez également la possibilité de choisir le calendrier 2 jours-2 jours : l’alternance se fait régulièrement un jour sur deux, y compris le week-end.

Pour les plus grands, d’autres solutions existent pour limiter les changements, avec notamment le calendrier 5-2-2-5. Lorsque l’enfant est prêt à se séparer plus longtemps de chaque parent, les modes de garde les plus courants sont le calendrier 1 semaine-1 semaine et le calendrier 2 semaines-2 semaines.

Quels sont les avantages et les inconvénients du calendrier 2-2-3 ?

Le calendrier 2-2-3, dit à alternance rapide, évite des séparations trop longues pour l’enfant comme pour les parents. Cependant, il présente aussi certains inconvénients et ne s’adapte pas à tous les emplois du temps.

Les avantages pour les enfants et pour les parents

Le principal avantage du calendrier 2-2-3 pour l’enfant est qu’il lui permet de ne pas être séparé trop longtemps de chaque parent. Dans le cas où il ou elle a des demi-frères ou sœurs, votre enfant a aussi la possibilité de les voir fréquemment et de participer activement au quotidien de la famille recomposée. De plus, il peut partager des activités du mercredi avec chacun de ses deux parents si vous avez tous deux la possibilité de prendre congé ce jour-là. Enfin, vous bénéficiez chacun d’un week-end de garde sur deux.

Pour vous aussi, les séparations sont moins longues et donc plus faciles à vivre. De plus, si vous travaillez beaucoup et que vos horaires sont souples, le calendrier 2-2-3 peut être une bonne solution. En effet, il vous permet de faire de plus longues journées de travail une partie de la semaine et avoir plus de temps à consacrer à votre enfant les autres jours.

Un calendrier à alternance rapide qui présente certains inconvénients

Changer de maison tous les deux ou trois jours peut être une source de stress pour l’enfant. Certains petits ont en effet besoin de temps pour reprendre leurs repères, et ne parviennent pas à s’adapter à ces changements fréquents.

Vos jours de garde changeant chaque semaine, il est parfois difficile de faire correspondre le calendrier 2-2-3 avec votre emploi du temps professionnel et personnel. Par exemple, il n’est pas toujours possible pour vous de planifier une activité sportive ou artistique les soirs de semaine. De plus, si vous avez plusieurs enfants d’âges différents, il peut être compliqué de concilier le calendrier 2-2-3 avec une alternance plus lente pour vos autres enfants.

Enfin, si le passage de bras ne se fait pas par l’intermédiaire de l’école ou de la crèche, l’alternance rapide vous amène à croiser votre ex-conjoint(e) trois fois par semaine. Cette situation peut être compliquée à vivre si les blessures de la séparation sont encore vives.

Comment établir un calendrier 2-2-3 ?

Au moment d’établir un calendrier de garde partagée 2-2-3, certains éléments doivent être pris en compte. Cela permettra d’éviter les incompréhensions et les conflits liés aux transitions entre vous et votre ex-conjoint(e). Pensez à créer un calendrier partagé afin de pouvoir vérifier les jours de garde de chacun à tout moment !

Planifier les vacances scolaires et les jours fériés

Essayez de prévoir le plus tôt possible les situations dans lesquelles le rythme d’alternance doit être modifié. C’est généralement le cas au moment des vacances scolaires, notamment en été. Il est en effet normal que chacun des deux parents puisse partir au moins une semaine complète avec l’enfant si son âge le permet.

Mettez-vous aussi d’accord en avance sur les jours fériés et les ponts du printemps . Vous pouvez par exemple décider que vous garderez votre enfant tout le week-end de Pâques, et que votre ex-conjoint(e) s’en occupera tout le week-end de Pentecôte.

Faire preuve de souplesse

Un demi-frère de votre enfant fête son anniversaire ? Une grande fête de famille est organisée dans la famille de votre ex-conjoint(e) ? Essayez de faire preuve de souplesse et d’échanger deux tours de garde afin que votre enfant puisse être de la fête !

De même, si les relations avec votre ex-conjoint(e) sont suffisamment bonnes, vous pouvez parfaitement assouplir le calendrier lorsque l’un de vous a un impératif professionnel par exemple.

Adapter les emplois du temps des parents

Débuter une garde alternée impose souvent d’adapter son emploi du temps, surtout si c’est votre ex-conjoint(e) qui s’occupait de l’enfant après l’école ou la crèche et le mercredi. Essayez autant que possible de vous dégager un maximum de temps pour vos jours de garde. Dans certains cas, votre employeur se montrera conciliant et vous permettra d’adapter vos horaires. Il est également possible que vous soyez obligé de demander de l’aide à votre famille ou de recruter une assistante maternelle.

Comment faire évoluer le calendrier 2-2-3 lorsque l’enfant grandit ?

Au fur et à mesure que votre enfant évolue, il va pouvoir être séparé de chacun de ses parents pendant des périodes plus longues. Vous pouvez faire évoluer doucement le calendrier de garde, par exemple en passant dans un premier temps sur un rythme 2-2-5-5. Dans ce cas, il ou elle passera deux jours chez vous, deux jours chez l’autre parent, puis cinq jours chez vous et enfin cinq chez son autre parent. Ce rythme permet toujours des séparations relativement courtes, et garantit de passer un week-end sur deux avec chacun des parents.

Si vous et votre ex-conjoint(e) êtes d’accord pour cette solution et que vos emplois du temps s’y prêtent bien, vous avez bien sûr également la possibilité de fixer des jours de garde permanents. Dans ce cas, toutes les semaines sont identiques. Cette solution peut toutefois ne pas vous convenir, puisqu’elle impose que l’enfant passe tous ses week-ends chez le même parent.

Quelques conseils pour aider votre enfant à bien vivre le calendrier 2-2-3

Devoir se séparer de l’un de ses parents plusieurs fois chaque semaine est difficile à vivre pour votre enfant. Cependant, vous pouvez l’aider à s’adapter au mieux à cette situation.

Limitez l’angoisse des transitions

Veillez à ce que les transitions se fassent dans une ambiance sereine. Votre enfant va à l’école ou est gardé ? Il sera sans doute plus facile de faire la transition par l’intermédiaire de l’école, de la crèche ou de l’assistante maternelle. Dans la mesure du possible, évitez les trajets du soir, surtout pour les plus jeunes.

Dédramatisez la séparation : votre enfant doit savoir que vous pensez à lui lorsqu’il n’est pas là, mais pas que vous souffrez de son absence.

Adaptez-vous à l’enfant

C’est la clé pour un enfant épanoui malgré la séparation de ses parents : soyez toujours à l’écoute, et soyez prêt(e) à vous adapter si besoin. Certains enfants supportent bien les changements permanents, d’autres non. Un enfant peut également très bien le vivre à certaines périodes et moins bien à d’autres moments. Un petit aura par exemple souvent plus besoin de sa maman s’il est malade.

Si votre enfant refuse de temps en temps de changer de maison, répondez à sa demande dans la mesure du possible. Ne pensez surtout jamais qu’il s’agit d’un rejet de sa part.

Donnez-lui des repères

Même si votre enfant est petit, il peut être intéressant d’afficher à sa hauteur un calendrier qui montre les jours chez vous et chez son autre parent, avec un repère pour qu’il sache où il en est.

Dans la mesure du possible, essayez d’établir les mêmes règles de vie chez vous et chez votre ex-conjoint(e) : horaires des repas et du coucher, routine du soir… Cela aidera votre enfant à garder ses repères et à se sentir sécurisé.

Veillez également à ce qu’il retrouve les objets du quotidien qu’il apprécie dans les deux maisons.

Prenez soin de vous et ressourcez-vous

Pour qu’un enfant aille bien, le plus important est que ses parents aillent bien ! Lorsque vous n’avez pas sa garde, profitez-en pour prendre du temps pour vous et vous ressourcer au maximum. Cela vous permettra d’être en forme pour profiter pleinement des moments passés ensemble !

2houses facilite la vie des parents séparés

Créer un planning parental

Connexion

Email ou mot de passe invalide

Créer un compte avec mon adresse email
et commencer à utiliser 2houses