Tout savoir pour réussir la mise en place d’un calendrier de garde 50/50

Calendrier de garde 50/50

Depuis son apparition au début des années 2000, la garde alternée à 50/50 séduit toujours plus de parents séparés. Elle permet à chacun de garder une place aussi importante dans la vie de l’enfant. Généralement, tout le monde en sort gagnant, avec des enfants plus épanouis et moins de conflits entre les parents. Pour cela, il est important de créer le calendrier de garde à 50/50 qui vous convient vraiment !

Quels sont les différents calendriers de garde à 50/50 ?

Lorsque l’on parle de garde partagée, on pense souvent à la classique solution « une semaine chez maman, une semaine chez papa ». Pourtant, il existe de nombreuses façons d’organiser un calendrier de garde équilibré.

Le calendrier 1 nuit-1 nuit

Votre enfant passe une nuit sur deux chez l’un de ses parents, et l’autre nuit chez l’autre parent. Il n’est donc jamais séparé de chacun plus d’une nuit. Ce type de calendrier est adapté pour de très jeunes enfants qui ont besoin de contacts très fréquents avec chaque parent. Cependant, il est particulièrement contraignant pour les parents puisque les jours de garde changent toutes les semaines. De plus, les changements de domicile sont permanents, ce qui complique l’organisation quotidienne. L’enfant peut également mal vivre cette instabilité.

Le calendrier 2-2-3

Dans un planning 2-2-3, votre enfant passe le lundi et le mardi chez un parent, le mercredi et le jeudi chez l’autre, et revient chez le premier du vendredi au dimanche. La semaine suivante, les tours de garde sont inversés. C’est également une bonne solution pour les petits qui s’ennuient du parent absent. La séparation ne dure jamais plus de trois jours. Ce type de calendrier implique de changer de maison trois fois par semaine. De plus, le rythme change toutes les semaines. Cela peut être compliqué à gérer pour les parents. Du côté des enfants, certains le vivent très bien, tandis que d’autres supportent mal ces changements permanents.

Le calendrier 2-2-5-5

Le planning 2-2-5-5 permet une plus grande régularité dans la gestion des jours de semaine. Votre enfant passe tous les lundis et mardis chez l’un des parents, et tous les mercredis et jeudis chez l’autre. Pour les week-ends, vous alternez une semaine sur deux. Cela signifie que votre enfant passe régulièrement cinq jours d’affilée avec vous. Le rythme est le suivant :

semaine 1 : lundi et mardi chez le parent 1, mercredi et jeudi chez le parent 2, vendredi, samedi et dimanche chez le parent 1

semaine 2 : lundi et mardi chez le parent 1, mercredi et jeudi chez le parent 2, vendredi, samedi et dimanche chez le parent 2

Sur deux semaines, votre enfant passe donc deux jours avec le parent 1, puis deux jours avec le parent 2, puis cinq jours avec le parent 1, suivis de cinq jours avec le parent 2. C’est pour cette raison qu’on parle de calendrier 2-2-5-5.

Le calendrier 3-4-4-3

Ce calendrier est un peu particulier, puisque les week-ends ne sont pas partagés entre les parents. Votre enfant est avec l’un d’entre vous les trois ou quatre premiers jours de la semaine. Il passe ensuite chez l’autre un week-end élargi qui commence le jeudi ou le vendredi.

L’avantage de ce calendrier est qu’il permet de s’organiser puisque les jours de garde changent peu d’une semaine sur l’autre. L’inconvénient majeur est que l’enfant passe tous les week-ends avec le même parent. Cela limite les moments de qualité avec l’autre parent.

Le calendrier 1 semaine sur deux

Ce type d’alternance est de loin le plus fréquent pour les enfants en garde alternée. Le principe est simple. Votre enfant vit avec vous une semaine sur deux, et avec votre co-parent l’autre semaine. Ce rythme est particulièrement bien adapté pour les préados et les ados. À cet âge, ils supportent bien de passer une semaine sans voir l’un de leurs parents. De plus, ils ont accès facilement à des moyens de communication pour garder le contact autant qu’ils le souhaitent.

Pour de grands enfants, il arrive même que les parents se décident pour une alternance plus lente : quinze jours chez chacun, voire un mois chez l’un et un mois chez l’autre.

Une multitude d’autres calendriers possibles

À partie du moment où vous arrivez à vous mettre d’accord avec votre co-parent, tous les rythmes sont possibles ! Vous pouvez par exemple trouver un système où le week-end est partagé en deux : le samedi chez l’un, le dimanche chez l’autre.

Vous pouvez même changer de planning selon les périodes de l’année. Par exemple, si vous avez un grand jardin ou que vous habitez près de la plage, votre enfant pourrait passer plus de temps chez vous pendant la belle saison. L’hiver, il serait en revanche plus souvent chez son autre parent qui a une plus grande maison.

Une bonne communication est indispensable pour trouver un arrangement qui convienne à tout le monde. Si l’entente est bonne, vous n’avez pas besoin de compter les jours de garde de chacun pour être sûrs d’être à égalité ! L’important est que votre enfant trouve son équilibre et s’épanouisse pleinement auprès de chacun de ses parents.

L’organisation des vacances en garde alternée

Pour les vacances, le principe du 50/50 s’applique également. En France, la plupart des vacances durent deux semaines. Votre enfant passe alors une semaine chez vous et une chez votre co-parent. Pour les vacances d’été, plusieurs solutions sont possibles : un mois chez l’un puis un mois chez l’autre, la moitié de chaque mois chez chacun… Si l’enfant en a envie, il est également possible de prévoir un séjour en colonie pour réduire le nombre de semaines de congés que chacun devra prendre.

La garde à 50/50 est-elle faite pour vous ?

La garde alternée implique que les deux parents aient la possibilité de s’occuper de l’enfant plusieurs soirées par semaine. Pour cela, il faut avoir du temps et un logement adapté. Il est surtout nécessaire que ce rythme de vie convienne à tout le mode !

Votre enfant vit bien les changements réguliers

Dans le cadre de la garde à 50/50, votre enfant a véritablement deux maisons ! Cela veut aussi dire deux rythmes distincts, des conditions de vie et des règles différentes… Tous les enfants ne sont pas égaux face à ce mode de vie. Certains s’y habituent très bien, même parmi les plus petits. Ils y trouvent certains avantages : une vie moins routinière, plus de jouets… D’autres ont au contraire besoin d’une vie plus stable pour se sentir en sécurité. Pour ceux-là, il vaut mieux commencer par une garde exclusive avec droit de visite de l’autre parent. Tout doucement, au fur et à mesure que votre enfant grandit, vous pourrez évoluer vers une garde plus équilibrée.

Vous êtes capable de vous entendre sur l’éducation de votre enfant

Votre enfant passe autant de temps chez vous et chez votre co-parent. La charge éducative est donc réellement partagée entre vous deux. Votre enfant peut parfaitement comprendre que vous ayez des façons de faire légèrement différentes. En revanche, si les grands principes et les règles de vie sont trop éloignés entre les deux maisons, cela peut le ou la perturber fortement. Lorsque l’un des deux parents est plus strict que l’autre, il risque de prendre bien malgré lui le rôle du « méchant » ou de la « méchante ». Pour que les choses se passent au mieux, vous devez au maximum vous mettre d’accord sur les grands choix éducatifs. Cela créera un cadre cohérent plus rassurant pour votre enfant.

Vous et votre co-parent êtes tous les deux disponibles

Si vous travaillez énormément ou si vous êtes souvent en déplacement professionnel, la garde à 50/50 n’est peut-être pas la meilleure solution pour votre enfant. Vous n’auriez pas vraiment de temps à lui consacrer pendant la semaine. Mieux vaut peut-être alors ne le ou la voir que le week-end, mais profiter pleinement de ces moments !

Les conditions de vie de chacun d’entre vous doivent également être adaptées à la présence d’un enfant. Si vous vivez dans un studio, il peut être compliqué de l’accueillir pour plusieurs jours par semaine.

Que faire si ce mode de garde ne vous correspond pas ?

La garde alternée n’est pas adaptée à votre situation ? Cela ne veut pas dire que l’un d’entre vous doit abandonner son rôle de parent ! Si vous considérez que votre enfant doit être élevé par ses deux parents, vous trouverez des solutions. La garde un week-end sur deux peut être aménagée de multiples façons. Le parent qui n’a pas la garde principale peut toujours trouver des moyens de participer tout de même à la vie de son enfant !

Comment réussir la mise en place de votre calendrier de garde alternée ?

Pour que la garde à 50/50 fonctionne bien, il est indispensable de bien choisir son calendrier. Ensuite, il faudra s’organiser pour gérer le quotidien.

Réfléchissez bien au choix du calendrier en tenant compte des contraintes de chacun

Pour déterminer le type de planning le plus adapté à votre situation, vous allez devoir vous mettre autour d’une table. Prenez le temps de lister toutes les contraintes de chacun : horaires de travail, travail du week-end, durée des trajets… N’oubliez pas les activités de votre enfant : lequel de vous deux sera disponible pour l’emmener au sport le mercredi ?

Vous allez peut-être vous rendre compte que l’un d’entre vous est dans l’incapacité d’organiser la garde certains jours. Le calendrier que vous allez mettre en place devra en tenir compte.

Si votre enfant est en âge de comprendre, discutez-en aussi avec lui. Même si nous connaissons très bien nos enfants, nous sommes parfois surpris par ce qu’ils pensent vraiment ! Il serait dommage de mettre au point un calendrier complexe de type 2-2-3 si votre enfant préfère finalement passer toute la semaine dans la même maison !

Autorisez-vous à changer le planning lorsque c’est nécessaire

Nos vies sont pleines d’imprévus. Il sera forcément presque impossible de respecter le calendrier en permanence. Les déplacements professionnels, les jours fériés, les fêtes de famille sont autant de situations où vous devrez vous mettre d’accord pour modifier les jours de garde. Essayez toujours d’en discuter le plus tôt possible, afin de laisser à l’autre le temps de s’organiser.

Utiliser une application de coparentalité vous aidera à gérer le planning et ses imprévus au quotidien. Le calendrier partagé est pour cela un outil précieux. Au moindre doute, un coup d’œil sur votre téléphone vous rappellera qui doit aller chercher votre enfant à l’école ce soir ! Ce type d’application permet aussi de centraliser toutes les informations le ou la concernant : données médicales, pointure pour les chaussures, coordonnées des parents des copains et copines de classe… Vous aurez tout à disposition pour assurer à votre enfant une continuité entre les deux maisons.

Adaptez-vous aux besoins de votre enfant et à son évolution

Le bien-être de votre enfant doit toujours rester au centre de vos choix de mode de garde. Un calendrier qui lui convient parfaitement à quatre ans ne sera peut-être plus du tout adapté à six ans ! N’hésitez pas à faire le point régulièrement, au moins une fois par année. Cela vous permettra de prendre en compte les nouvelles contraintes et les souhaits de chacun. Vous pourrez alors modifier le planning de garde à 50/50 en fonction.

Donnez un cadre rassurant à votre enfant

Pour votre enfant, la situation n’est pas facile à gérer. Il doit faire face à la fois à la séparation de ses parents et à un rythme de vie totalement bouleversé. Vous pouvez heureusement faire en sorte de l’aider à traverser ce changement plus sereinement.

Organisez-vous pour que les changements de garde se passent dans les meilleures conditions possibles. Évitez-lui aussi de devoir transporter toutes ses affaires avec lui. Moins il aura de bagages, plus il se sentira léger !

Essayez de maintenir une bonne entente avec votre co-parent. Si possible, partagez de temps en temps un moment à trois : anniversaire, compétition sportive, spectacle de l’école… Cela montrera à votre enfant que votre amour pour lui vous réunit lorsqu’il en a besoin !

2houses facilite la vie des parents séparés

Créer un planning parental

Connexion

Email ou mot de passe invalide

Créer un compte avec mon adresse email
et commencer à utiliser 2houses