Vacances d’été : comment organiser le planning parental 2-2-3 et les autres calendriers ?

planning parental 2 2 3

Le planning parental 2-2-3 permet d’organiser la garde partagée de vos enfants pendant l’année scolaire. Mais, lorsque l’été arrive, les choses se compliquent pour les parents séparés. Comment s’organiser pour que vos enfants passent du temps de qualité avec chacun de leurs parents ? Comment planifier les événements familiaux souvent nombreux pendant l’été ? Avec un peu d’organisation, vous parviendrez à tout concilier et à passer de belles vacances !

Le planning parental 2-2-3 et les autres calendriers pour la garde partagée

Après une séparation, de plus en plus de parents optent pour le système de la garde partagée. Au cours de l’année, les enfants passent autant de temps chez chacun de leurs deux parents. Il existe différents calendriers de garde partagée. Cela permet de s’adapter à l’âge des enfants ainsi qu’à la situation des coparents.

Le calendrier 2-2-3

Le planning parental 2-2-3 rentre dans le cadre de la garde partagée à 50/50. Il s’équilibre sur deux semaines en période scolaire, avec des tours de garde répartis de la façon suivante :

  • semaine 1 : lundi et mardi (2 jours) chez le parent 1, mercredi et jeudi (2 jours) chez le parent 2, vendredi, samedi et dimanche (3 jours) chez le parent 1 ;
  • semaine 2 : lundi et mardi (2 jours) chez le parent 2, mercredi et jeudi (2 jours) chez le parent 1, vendredi, samedi et dimanche (3 jours) chez le parent 2.

Chaque semaine est répartie en deux blocs de deux jours et un bloc de trois jours, d’où le nom de calendrier 2-2-3. Ce rythme est généralement choisi par les parents de très jeunes enfants. Il évite des périodes de séparation trop longues pour un tout-petit. Toutefois, comme les jours de garde changent une semaine sur deux, il est contraignant pour l’organisation des parents.

Le calendrier 2-2-5-5

Le calendrier 2-2-5-5 est une autre possibilité pour la garde partagée à 50/50. Les enfants passent tous les lundis et mardis chez le même parent, et tous les mercredis et jeudis chez l’autre. Pour les trois jours de la fin de semaine, ils alternent les séjours chez chacun des parents. Cela donne le rythme suivant sur deux semaines :

  • lundi et mardi (2 jours) chez le parent 1 ;
  • mercredi et jeudi (2 jours) chez le parent 2 ;
  • vendredi, samedi, dimanche, lundi et mardi (5 jours) chez le parent 1 ;
  • mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche (5 jours) chez le parent 2.

Le calendrier 3-4-4-3

Dans le calendrier 3-4-4-3, les enfants passent tous les débuts de semaine chez l’un des parents, et tous les weekends chez l’autre. La transition se fait le jeudi ou le vendredi suivant les semaines.

Ce planning garantit également le partage de la garde à 50/50. Il permet une grande régularité, puisque les jours de gardes sont presque les mêmes d’une semaine sur l’autre. Son grand inconvénient est que les weekends ne sont pas partagés entre les deux parents.

La garde partagée une semaine sur deux ou une quinzaine sur deux

C’est le calendrier de garde partagée le plus courant. Les enfants passent une semaine chez un parent et une semaine chez l’autre, en alternance. Lorsqu’ils grandissent, le rythme passe parfois à deux semaines chez l’un, deux semaines chez l’autre. Ces plannings limitent les jours de changement de garde. Ils sont bien adaptés aux grands enfants, et leur assurent une certaine stabilité.

Les calendriers sur mesure

En matière de garde partagée, la créativité est la bienvenue ! Vous pouvez parfaitement décider avec votre coparent de créer un calendrier unique. Vous pourrez ainsi vous adapter au mieux à l’emploi du temps de chacun, tout en préservant vos enfants.

Quel calendrier de garde pendant les vacances d’été pour les parents séparés ?

Vous avez enfin réussi à mettre en place un calendrier de garde qui fonctionne en période scolaire ? Les vacances d’été pourraient bien venir bouleverser ce bel équilibre ! En juillet et août, le cadre bien établi du reste de l’année a tendance à voler en éclat. Comment adapter le calendrier 2-2-3 ou tout autre planning de garde alternée pendant l’été ?

Que prévoit le planning parental 2-2-3 pour les vacances d’été ?

Si vos enfants sont en garde alternée, les vacances doivent être partagées entre les deux parents. Il en va de même s’ils sont en garde exclusive avec droit d’hébergement. Pour les vacances courtes, l’usage veut que les enfants passent une semaine chez l’un de leurs parents et une semaine chez l’autre. Dans le cas des vacances d’été, qui durent deux mois, ils devraient donc passer le mois de juillet chez l’un et le mois d’août chez l’autre.

Dans la réalité, ce système est peu adapté pour la plupart des enfants et des coparents.

Garder le même rythme que le reste de l’année ?

Vous avez bien sûr la possibilité de décider de continuer l’alternance habituelle des jours de garde pendant l’été. Dans le cas du calendrier 2-2-3, vos enfants continueront ainsi à passer plusieurs jours par semaine chez chaque parent.

Ce système peut être bien adapté si vous travaillez durant une partie de l’été. Il implique toutefois que vous ayez la possibilité de faire garder vos enfants pendant la journée.

Gardez tout de même en tête que l’année scolaire peut être fatigante pour vos enfants. C’est d’autant plus le cas lorsqu’ils doivent sans cesse changer de maison. Tout comme les adultes, ils ont besoin de pouvoir décompresser pendant les vacances. Dans la mesure du possible, essayez de leur offrir un rythme de vie plus paisible que le reste de l’année.

Adapter le calendrier à l’âge des enfants

Pour les grands enfants et les ados, passer un mois chez chaque parent ne pose généralement pas de problèmes. Cela permet même de planifier un séjour long, comme un voyage à l’étranger par exemple.

En revanche, pour les jeunes enfants, un mois sans voir l’un de ses deux parents semble être une éternité. La plupart des parents décident donc de fractionner le calendrier de garde pendant l’été. Souvent, les enfants passent deux semaines chez l’un, puis deux semaines chez l’autre, et ainsi de suite.

Pensez à bien prendre en compte l’âge et les besoins de vos enfants lors de l’établissement du planning de garde !

Le défi de l’organisation des événements familiaux pendant l’été

Les vacances d’été sont une période qui regroupe de nombreuses activités et réunions familiales. Vacances en familles, stages d’été, invitations à des mariages : vous souhaitez bien entendu que vos enfants soient avec vous pour ces occasions. Lorsque les parents vivent ensemble, il n’est déjà pas toujours simple de tout faire rentrer dans l’emploi du temps.

Pour les parents séparés, le jeu devient encore plus compliqué ! Pendant les deux mois d’été, vous allez devoir planifier vos périodes de garde en fonction de tous ces événements. Votre coparent, de son côté, va tenter de faire de même. Sans anticipation, cela risque de provoquer des télescopages dans le calendrier !

Planifiez au maximum l’été de vos enfants

Pour éviter de se retrouver face à des situations insolubles, il est indispensable de mettre en place un planning détaillé avant l’été. Prenez un moment avec votre coparent pour faire le point sur tout ce qui est prévu de votre côté comme du sien. Sur un calendrier partagé, indiquez les périodes ou jours de garde que chacun souhaite. Si certains de ces jours coïncident, négociez pour choisir la meilleure solution pour vos enfants.

Indiquez également les jours de trajet pour se rendre sur les différents lieux de vacances. Si vos enfants sont jeunes, évitez de les faire voyager deux jours de suite sur de longues distances.

Une bonne planification est encore plus importante si vous êtes à la tête d’une famille recomposée ! Vous devrez prendre en compte vos propres contraintes, ainsi que celles de votre nouveau ou nouvelle conjoint(e) et de ses enfants. Anticipez le plus possible et favorisez le dialogue. Vous parviendrez sans aucun doute à trouver des solutions !

Faites preuve de souplesse et de compréhension

Vous n’avez pas envie de renoncer à une sortie en famille pendant l’été, et c’est bien normal. Pourtant, vous allez sûrement devoir accepter de faire des concessions. Votre coparent est en vacances la première quinzaine d’août uniquement et veut emmener vos enfants à la mer ? Vous devrez peut-être accepter qu’ils ne soient pas avec vous pour le mariage de leur cousine qui a justement lieu pendant cette période.

Le bien-être de vos enfants doit rester votre boussole. Il doit primer sur le reste. En faisant des concessions lorsque c’est nécessaire, vous ne perdrez pas une lutte de pouvoir. Au contraire, vous contribuerez à créer une relation de coparentalité saine et équilibrée.

Définissez les événements les plus importants pour vous

Pour pouvoir faire des concessions, il faut aussi être capable de définir les points sur lesquels vous ne voulez pas céder. Prenez le temps de réfléchir : quels sont les événements auxquels vous voulez absolument que vos enfants vous accompagnent ? Au moment de négocier, vous pourrez vous focaliser sur ces jours-là, et vous saurez que vous pouvez faire des compromis sur d’autres périodes.

Trouver des solutions de garde alternatives pendant les vacances d’été

Vous avez réussi à répartir la garde de vos enfants entre vous et votre coparent pour les deux mois d’été. Maintenant, vous allez devoir trouver comment les occuper pendant vos périodes de garde. Or, vous n’êtes pas forcément en vacances pendant plusieurs semaines !

Les vacances d’été : s’adapter à deux mois sans école

Si vos enfants sont d’âge scolaire, ils sont à l’école une grande partie de la semaine de septembre à juin. L’été arrivé, ce planning est bouleversé. Il est alors indispensable de trouver des solutions pour faire garder vos enfants pendant que vous travaillez.

Le même problème se pose pour les très jeunes enfants. La plupart des crèches ferment pendant plusieurs semaines, et les assistantes maternelles ont aussi besoin de congés ! Il n’est pas toujours facile de coordonner vos propres congés avec les périodes durant lesquelles vos enfants ne sont pas gardés.

Négociez avec votre employeur

Pour planifier au mieux vos vacances avec vos enfants, posez vos congés le plus tôt possible. C’est particulièrement important si vos congés et ceux de vos collègues ne doivent pas se chevaucher. En vous y prenant tôt, vous augmentez vos chances d’obtenir les créneaux que vous souhaitez.

En cas de problème, n’hésitez pas à en discuter avec votre employeur et vos collègues. Il est parfois possible d’échanger une semaine de vacances avec quelqu’un qui n’a pas encore effectué ses réservations. Votre situation familiale peut également vous accorder une priorité en cas de conflit.

Pensez aux colonies de vacances

Si vos enfants sont suffisamment âgés, vous pouvez peut-être leur offrir un séjour d’une ou deux semaines en colonie. Il en existe de toutes sortes : camps de découverte de la nature, séjours sportifs du type UCPA, séjours linguistiques à l’étranger…

Si vos revenus sont modestes, vous pouvez sûrement obtenir des aides de la CAF, de la mairie, ou encore de votre employeur. N’hésitez pas à les demander !

Renseignez-vous sur les solutions de garde près de chez vous

On ne le sait pas toujours, mais il existe des offres de garde d’enfants pendant l’été. Certaines municipalités mettent en place des accueils en journée pour les enfants d’âge scolaire. Vos enfants pourront y découvrir de nombreuses activités et s’y faire de nouveaux amis ! Certaines crèches sont également ouvertes pendant l’été. Elles peuvent parfois accueillir ponctuellement des enfants qui ne sont pas inscrits à l’année. La mairie saura vous renseigner sur ces différentes possibilités.

Il est aussi possible de trouver des assistantes maternelles qui seront ravies de pouvoir accueillir un enfant en juillet ou en août. Pour obtenir leurs coordonnées, renseignez-vous auprès du relais assistantes maternelles (RAM) de votre ville.

Faites appel aux grands-parents

Les grands-parents sont généralement ravis de pouvoir passer du temps avec leurs petits-enfants ! Pour les enfants, c’est également très agréable de se faire chouchouter par papy et mamie. N’hésitez donc pas à prévoir un séjour chez vos parents… ou chez vos beaux-parents si vous avez conservé de bonnes relations ! Ce sera pour vos enfants l’occasion de renforcer leurs liens avec votre belle-mère et votre beau-père.

2houses facilite la vie des parents séparés

Créer un planning parental

Connexion

Email ou mot de passe invalide

Créer un compte avec mon adresse email
et commencer à utiliser 2houses